Dispositions Spéciales SATER - ADRASEC 83-04

Aller au contenu

Menu principal :

Nos missions


Dispositions Spéciales SATER

Le  Plan SATER, acronyme de Sauvetage Aéro TERrestre est un plan de secours  français, spécial et spécifique, mis en place au niveau départementale  par déclenchement et sous autorité préfectorale, ayant pour but la  recherche terrestre et la localisation précise d'aéronefs civils ou  militaires et leurs occupants en détresse ou présumés tel.

Ce  sont les Centres de Coordination et de Sauvetage (ou RCC: Rescue  Coordination Centers), rattachés à l'Armée de l'Air, qui sont les  organes officiels de veille des fréquences de détresse, et qui sont le  premier maillon de la chaine d'alerte.

En cas d'alerte réelle, s'ensuit alors la mise en oeuvre du SATER lui-même.



Une équipe de RASEC en détection, avec de gauche a droite: SWL8301, F8VQ, F5TYZ
Déroulement

La mise en place d'un plan SATER se fait suivant 4 phases d'actions, qui peuvent être indépendantes:

Alpha: la phase Alpha est une simple demande de renseignements lorsque l'on est sans nouvelles d'un aéronef dont le plan vol est connu des services de contrôles aériens ;

Elle peut être déclenchée dans le cadre des mesures préparatoires à une opération SAR (Search And Rescue).

Elle s'applique normalement à des zones de grande étendue, lorsque les renseignements sur l'appareil, dont on est sans nouvelles, sont nettement insuffisants.


Le CCS concerné entre en contact avec le groupement de Gendarmerie Nationale de la zone d'alerte, en requérant une demande de renseignements.

Au niveau ADRASEC cette demande consiste en:

  • une pré-alerte des RASEC

  • un inventaire détaille des moyens humains et techniques opérationnels, en vue d'une phase Bravo

  • une écoute statique des fréquences de détresses dans l'attente de nouveaux ordres.



Bravo: la phase Bravo est une demande de recherches effectives et plus complètes lorsqu'un aéronef est en détresse au sol ou a disparu dans une zone probable sans qu'il soit possible de localiser l'accident aérien ou lorsque le fonctionnement d'une balise de détresse en émission est signalé ;

Lorsque l'ADRASEC est requise pour la phase Bravo, cela implique:

  • la mise en service des moyens de recherche radiogoniométrique.

  • l'établissement du PC Radio de l'ADRASEC à la préfecture, sous la responsabilité du CORA (Chef des Opérations des Recherches ADRASEC).

  • la retransmission des résultats d'écoutes des relevés et positions aux autorités directrices


Bravo limité: comme la phase ci-dessus, la Bravo limité appel a faire des vérification dans une zone déterminée concernant certaines informations, mais mettant en œuvre un nombre limité de moyens de recherches ;

Charly: la phase Charly engage les recherches terrestres pour retrouver l'épave d'un aéronef accidenté, lorsque la zone probable de l'accident aérien a été localisée.



L'ADRASEC ou, selon l'etendue, les ADRASEC des départements limitrophes

mettent leurs moyens humains et techniques opérationnels à la disposition du P.C.


Les ADRASEC sont donc appelées à être employées lors de l'ensemble ou d'une partie de ces phases, selon le cas.

Retourner au contenu | Retourner au menu