Le P.C.O. - ADRASEC 83-04

Aller au contenu

Menu principal :

Nos missions


Le Poste de Commandement

De la qualité d'un PC dépendra en grande partie les performances des équipes engagées et donc le résultat de la mission.

Rôle du Poste de Commandement

Sans  PC, un exercice SATER - voir un déclenchement réel - serait une  mauvaise chasse au renard où chaque équipe perdrait
son temps à refaire  les mêmes mesures que ses concurrents.

Le Poste de Commandement est composé d'un binome (OM+OM ou OM+SWL) ayant chacun sa fonction particulière :

                • Communication  avec les équipes sur le terrain et éventuellement avec d'autres  stations (PC Préfecture, correspondant COG / CODIS...) et tenue d'un  journal de trafic.
                • Traçage des relevés, étude de la carte, élaboration d'un plan tactique.

Son  rôle est de recueillir et d'interpréter les relevés transmis par les  équipes et de les porter sur une carte pour déterminer
la position de la  balise par triangulation et diriger les équipes vers de nouveaux points  de mesure afin d'affiner la
zone de recherche finale.

Il coordonne les recherches sur le terrain en cherchant l'efficacité maximum tout en gardant à l'esprit la sécurité de chacun.

Inventaire des stations

Par  un appel rapide et complet des stations à l'écoute, le PC établit une  liste des participants à l'exercice.
En quelques questions il connait  les possibilités de chacun :

                • Matériel de détection (types d'antennes et de récepteurs)
                • Matériel de transmissions radio (mobile, portatif...)
                • Position géographique (au domicile, engagé sur route...).
                • Equipement en et hors véhicule (pour aller sur le terrain, marche de nuit...)


En  tenant compte de l'expérience de chacun et des façon de travailler, de  la position géographique, de l'équipement,
du type d'exercice ou  d'alerte... le PC suggèrera alors la constitution des équipes si elle n'est pas établie d'avance.

Le suivi des stations sur le terrain

A tout instant le PC doit pouvoir savoir où se trouve une équipe, quels sont ses dernièrs relevés, sa mission en cours.

Pour  cela l'APRS fait partie intégrante des équipes de l'ADRASEC 83, ce qui  s'avère fort utile et est un précieux gain
de temps pour le PC.

Aprés  l'exercice il doit être possible de reconstituer heure par heure le déroulement de l'exercice.
Pour cela, il est tenu un journal de trafic  comportant:

                • Une colonne QTR avec l'heure locale sous la forme HHMM. Ex : 1305
                • Une colonne par équipe engagée avec en entête la composition de l'équipe et son matériel.

Horizontalement on décrira sommairement chaque événement :

- La nature de la transmission

- Le relevé effectué avec QTH exact en coordonnées UTM de l'équipe.

- La direction suivie, route ou chemin

- La consigne donnée en réponse.

Tous  les quarts d'heure le PC se doit d'appeler chaque station. Les buts de  ce tour d'horizon sont divers et nombreux : qualité et faisabilité des  liaisons, disponibilité de chacun, soutien de la motivation,  informations particulières,

Le trafic radio

Les  OM ne doivent pas être inutilement volubiles. Il est primordial que les  messages soient "concis, clairs, nets et précis" sans pour autant  négliger la fiabilité des informations transmises.

Le PC se doit de montrer l'exemple et de donner le ton en rappelant à l'ordre les éventuels bavards.

  • Passer les indicatifs et respecter les procédures radio pour éviter toute confusion.
  • Ne répéter que les informations essentielles
  • Ecrire sur un brouillon les infos à passer avant d'appeler
  • Repasser en écoute plutôt que de "réfléchir tout haut" en commentant ses réflexions dans le micro.
  • Eviter le trafic direct entre équipes sauf urgence ou autorisation du PC.
  • En  cas de brouillage par une station étrangère signaler simplement "F8XXX,  la fréquence est occupée par un exercice ADRASEC, merci de faire QSY."
  • Le  PC doit informer toutes les équipes avant tout changement important de  son fonctionnement (décrochage, changement de position ou de  fréquence...).
  • Chaque  équipe doit demander au PC l'autorisation de modifier ses consignes, de  quitter provisoirement la fréquence pour faire un relevé ou de quitter  le véhicule pour commencer une recherche en pédestre.

Lors d'exercices ou a fortiori d'alerte réelle, plusieurs plans d'opérations peuvent être envisagés:


Dispositif PCM: PC mobile + équipes mobiles

Un  des principales qualités d'une ADRASEC bien entraînée est sa grande  souplesse, sa faculté de s'adapter à toutes sortes de situations.  Quelques minutes aprés un déclenchement "surprise" un réseau minimum se  constitue et grossit au fur et à mesure de l'arrivée des autres  équipiers alertés.

Bien  que tout le monde n'ait pas le goût du commandement chacun doit être  capable d'improviser un PC avec son propre matériel. De même chaque OM  doit être en mesure de travailler seul ou avec un autre membre du  groupe.

Si le nombre d'équipes est faible, le PC peut participer aux relevés de mesures tout en coordonnant les recherches.
Une  des difficultés du dispositif PCM réside dans le fait que le PC doit  simultanément rester en contact avec toutes les équipes, tracer et  étudier les relevés reçus tout en se déplaçant pour se rendre sur zone.


Dispositif PCF: PC fixe + équipes mobiles

Les conditions de travail exigüe d'un PC dans une voiture ne sont pas forcément idéales.

C'est  pourquoi il peut être judicieux d'assurer le PC depuis le QRA d'un des  OM. C'est également un cas similaire d'un PC établi en salle  opérationnelle de la Préfecture.

En  revanche, les communications avec les équipes mobiles sur le terrain  peuvent être alors beaucoup plus difficiles et il sera nécessaire  d'utiliser une station qui relaiera les messages dans la zone. Cette  station peut être un relais-transpondeur ou autre.

Un  PC fixe peut ne pas avoir une vue globale et précise de la situation  sur le terrain, surtout si les opérateurs du PC ne connaissent pas  parfaitement le terrain d'action. L'utilisation d'un PC avancé peut être  une bonne solution.


Dispositif PCA: PC fixe + PC avancé + équipes mobiles

Le  PC avancé est une équipe de 2 OM bien placés pour communiquer à la fois  avec la totalité des équipes sur le terrain et avec le PC fixe.
Il  n'a pas toujours les moyens de tracer tous les relevés mais a sous les  yeux la carte UTM de la zone et prend en compte à la fois les sentiments  des équipes mobiles et les hypothèses du PC fixe.

Conscient  des difficultés du travail dans la zone puisqu'il s'y trouve il peut  plus efficacement faire des suggestions aux équipes et au PC fixe.
En cas de besoin (nombre insuffisant d'équipes sur le terrain) le PC avancé peut également participer aux recherches.



Retourner au contenu | Retourner au menu